La suite:

Les trois phases du monothéisme:
Dieu est avec nous, nous représentons son peuple, nous vivons sous ses lois et elles ne s’appliquent qu’à nous, les autres hommes sont nos ennemies, une concurrence à éliminer, au mieux des êtres à exploiter, ou à ignorer.
Ensuite vint la conscience de l’universalité du message, Dieu est avec nous, l’humanité est son peuple et tout les hommes doivent comprendre qu’ils doivent accueillir en eux cette conscience d’unité pour vivre en frères sous les mêmes lois divines.
Mais cela ne marche pas car les hommes préfèrent rester en communautés fermées et soudées par la croyance en un Dieu moralisateur qui leurs est propre et dont les lois ne s’appliquent qu’a eux, leurs permettant ainsi de piller ou d’asservir plus facilement et sans remords le reste d’une humanité qu’ils ont déshumanisée.
Alors nous compriment que si des hommes ne voulaient pas vivres en frères et si ils voulaient continuer à exploiter ou piller ceux qui ne prient pas le même Dieu et qu’ils excluent de ce fait de leur groupe, nous ne leurs laisserons pour le bien de l’humanité que deux solutions, soit être des frères humains vivant en harmonie avec nous sous les mêmes lois, sois ne plus être.